Les îles du Dodécanèse

Douze îles baignées par les eaux émeraude de la Mer Egée, égrenées le long des côtes turques, si différentes de leurs soeurs les Cyclades. Dans cette région parmi les plus ensoleillées de Grèce, la nature a créé un monde de mille beautés, et l’histoire a laissé au fil des siècles des traces indélébiles : forteresses médiévales, mosaïques et sites antiques, ports authentiques et leurs pêcheurs d’éponges, terres saintes aux milles églises, villages paisibles ou nuits animées, traditions métissées et préservées… Ce mélange unique a offert à chaque île un charme qui lui est propre.

Rhodes

Habitée depuis l’antiquité et riche d’histoire, Rhodes, l’île des chevaliers, abrite de nombreux trésors architecturaux, comme la vieille ville et son port, ou l’acropole de Lindos. Elle est aussi appelée l’île des
fleurs : hibiscus, rosiers, lauriers et bougainvillées y ont trouvé un climat idéal et colonisent les places et les jardins, laissant le coeur de l’île aux forêts de pins et d’eucalyptus. Pour compléter ce tableau, des
kilomètres de plages caressés par une mer chaude ourlent ses côtes.

A voir : les coups de cœur Héliades

Rhodes, capitale de l’île, au décor médiéval : l’acropole antique, le port de Mandraki aux pittoresques moulins à vent et à l’entrée duquel se dressait la gigantesque statue du «Colosse», la cité des Chevaliers de Saint-Jean (le palais des Chevaliers, le musée archéologique, les remparts).
Lindos, l’un des plus beaux sites de l’île, avec ses maisons pittoresques et surtout l’Acropole antique au sommet d’un promontoire.
• Les acropoles antiques de Ialyssos et de Kamiros, deux des trois cités doriennes de l’île avec Lindos.
• Au sud de l’île, la citadelle perchée de Monolithos, bâtie au XVe siècle par les chevaliers.
La Vallée des Papillons, région boisée où l’on peut admirer de juin à septembre, une multitude de papillons multicolores.
Les anciennes sources thermales de Kalithéa, au sud-est de l’île.
• Les beaux villages de Afandou, Koskinou, Asklepios, Embonas et Archangelos, aux traditions toujours vivantes.

Kos

Une destination originale, aux confins de l’orient et de l’occident ! Ile jalonnée de villages escarpés, d’églises byzantines, d’habitations troglodytiques, de plages superbes. Terre d’Asclépios, le dieu guérisseur, elle a vu naître Hippocrate. Nature souriante et ambiance orientale due à sa proximité avec Bodrum. A voir : la capitale, le château bâti par les Chevaliers de St-Jean, le sanctuaire d’Aphrodite, les sources thermales de Thermai.

Les autres îles du Dodécanèse

• Kalymnos : Pothia la capitale, la grotte des 7 vierges ou Nymphes, les ruines du Kastro édifié par les chevaliers de St Jean, l’île de Telendos.
• Karpathos : Pigadia la capitale, Palatia, une des 4 cités antiques de l’île, les villages d’Olympos, Aperi, Menetes, le port de Diafani, la baie d’Amoopi.
• Kastelorizo : le port, la grotte bleue, la plus belle grotte marine de Grèce, les vestiges du fort du Ve siècle et son tombeau sculpté dans la roche. 
• Patmos : Chora et ses demeures seigneuriales, ses édifices néo-classiques, le port de Skala, le monastère de Saint-Jean, la grotte de l’Apocalypse ; grande procession les 14 et 15 août et lors des Pâques
orthodoxes.
• Symi : la capitale aux maisons néo-classiques, le monastère de Panormitis.
• Tilos : la capitale Mégalo Horio et sa forteresse médiévale, le monastère d’Aghios Panteleimonas, saint patron de l’île, les ports de Livadia et Agios Antonios, les plages de Plaka, Eristos.

Activités

• Randonnées : toutes les îles se prêtent à cette pratique, avec pour but une crique, un site antique ou un monastère !
• Planche à voile : à Karpathos, dont la réputation grandit auprès des novices comme des confirmés.
• Escalade et plongée : à Kalymnos réputée pour ses fonds marins et nombreux sites de grimpe.